Grands thèmes da la Théosophie
 
Helena Pétrovna Blatvasky et son oeuvre
 
La Théosophie
 
Qu'est-ce que l'Ame ?
 
Karma
 
La réincarnation et le souvenir des vies passées
 
La mort et l'expérience posthume de la conscience
 
Vie intérieure (de la prière à la méditation)
 
Perspectives pratiques de l'enseignement Théosophique
 
Le Mouvement Théosophique et la Loge Unie des Théosophes dans le monde
 
Liste des Loges Unies et des Groupes d'étude dans le monde
 
 
sitelutdouala-2a007006.gif sitelutdouala-2a007005.gif
Le Blog
(conférences...)
Télécharger
sitelutdouala-2a007004.gif
Accueil
sitelutdouala-2a007003.gif
Recherche, Index, Nouveau
Médiathèque
sitelutdouala-2a007002.gif
@ Etude par correspondance
sitelutdouala-2a007001.gif naturedouala3.jpg

Karma

« Karma est cette loi invisible et inconnue qui ajuste, avec sagesse, intelligence et équité, chaque effet à sa cause, en reliant celle-ci à l’agent qui l’a produite » La Clef de la Théosophie – H.P. Blavatsky

« Ce que l’homme sème il le récolte »

Qu’est-ce que karma ?

Karma : Loi de justice et d’harmonie

Karma individuel, collectif, planétaire

Les divers champs d’action du karma individuel et collectif

La responsabilité de l’homme et sa destinée

Comment soulager la charge collective de karma ?

Pour en savoir plus

Qu’est-ce que karma ?

« Karma (sanskrit), signifie physiquement : l'action et métaphysiquement : la LOI DE RÉTRIBUTION ; la loi de cause et d'effet, ou de causalité éthique… Il y a le karma du mérite et le karma du démérite. Karma ne punit ni ne récompense : c'est simplement l'unique LOI UNIVERSELLE qui guide sans erreur et, pour ainsi dire, d'une façon aveugle, toutes les autres lois qui sont productrices de certains effets en suivant les programmes invariables répondant aux types de causalités auxquelles elles sont adaptées. Quand le bouddhisme enseigne que « karma est le noyau moral (d'un être quelconque) qui seul survit à la mort et persiste dans la transmigration » ou la réincarnation, il signifie simplement que rien ne demeure de chaque personnalité si ce n'est les causes qu'elle a produites — causes qui ne meurent pas, autrement dit, qui ne peuvent être éliminées de l'Univers avant d'être remplacées par leurs effets légitimes et, pour ainsi dire, effacées par ces effets. » (Glossaire de La Clef de la Théosophie)

« Nous considérons karma comme la Loi Ultime de l'Univers, la source, l'origine et le fondement de toutes les autres lois qui sont à l'œuvre partout dans la Nature. Karma est la loi infaillible qui adapte l'effet à la cause, sur les plans physique, mental et spirituel de l'être… Karma est cette loi invisible et inconnue qui ajuste, avec sagesse, intelligence et équité, chaque effet à sa cause, en reliant celle-ci à l'agent qui l'a produite. » (La Clef de la Théosophie – H.P. Blavatsky – p.215)

Karma : Loi de justice et d’harmonie

« Nous disons que karma n'agit pas constamment de telle ou telle façon particulière, mais qu'il agit toujours de manière à rétablir l'Harmonie et à conserver l'Équilibre en vertu desquels l'Univers existe. » (La Clef de la Théosophie – H.P. Blavatsky – p.219)

« Nous affirmons que la douleur et la souffrance sont les résultats d'un manque d'harmonie, et que l'unique et terrible cause qui perturbe l'harmonie est l'égoïsme sous une forme quelconque. Ainsi, karma fait retomber sur chaque homme les conséquences réelles de ses propres actions, tout à fait indépendamment de leur caractère moral. Mais, puisqu'il reçoit ce qui lui est dû pour tout, il est évident que karma lui fera expier toutes les souffrances qu'il aura causées, de même qu'il moissonnera dans la joie, et la gaieté de cœur, les fruits de tout le bonheur et de toute l'harmonie qu'il aura contribué à faire naître. » (La Clef de la Théosophie – H.P. Blavatsky – pp.220-1)

« C'est l'homme qui produit et crée les causes, et la loi karmique en ajuste les effets, et cet ajustement n'est pas un acte, mais l'harmonie universelle qui tend toujours à retourner vers sa condition originelle, et qui, semblable à une branche courbée avec trop de violence, se redresse avec une force égale. Si elle casse le bras de celui qui essayait de la courber en dehors de sa position naturelle, dirons-nous que c'est la branche qui a cassé ce bras, ou que c'est notre propre folie qui a été cause du malheur ? » (La Clef de la Théosophie – H.P. Blavatsky – p.225)

« Karma n'est pas un être mais une loi, la loi universelle d'harmonie qui, sans jamais se tromper, rétablit l'équilibre après toute perturbation. »(Océan de Théosophie – W.Q. Judge – p.94)

Haut de page

Karma individuel, collectif, planétaire

« L'individu ne peut pas plus se séparer de la race [toute la famille humaine] que la race de l'individu. La loi de karma s'applique également à tous, quoique tous ne soient pas également développés. En contribuant au développement de ses semblables, le théosophe croit non seulement les aider à accomplir leur karma, mais, en même temps, s'acquitter strictement du sien. Il a toujours en vue le développement de l'humanité, dont lui et les autres font partie intégrante. Et il sait, de plus que, chaque fois qu'il néglige de répondre aux injonctions de ce qu'il y a de plus élevé en lui, il retarde non seulement la marche de son progrès mais celle de tous les autres. Par ses actions, il a la faculté de rendre plus pénible, ou plus facile, à l'humanité l'accession au plan suivant et plus élevé de l'être. » (La Clef de la Théosophie – H.P. Blavatsky – p.250)

Les divers champs d’action du karma individuel et collectif

« Il y a trois sortes de karma : Premièrement : celui qui n'a pas encore commencé à produire des effets dans notre vie, d'autres causes karmiques opérant sur nous… ; Deuxièmement : le karma que nous sommes maintenant en train de créer ou de mettre en réserve par nos pensées et nos actions... ; Troisièmement : le karma qui a commencé à produire des résultats... Ces trois classes de karma gouvernent les hommes, les animaux, les mondes et les périodes d'évolution. » (Océan de Théosophie – W.Q. Judge – pp.97-9)

La responsabilité de l’homme et sa destinée

« La croyance en karma fournit à l'homme la raison la plus haute d'accepter son sort dans la vie, et elle est pour lui le plus grand encouragement à faire des efforts pour améliorer la renaissance suivante. En effet, cette acceptation et ces efforts n'auraient aucune raison d'être si nous supposions que notre sort n'était pas le résultat de la Loi inéluctable, ou que notre destinée se trouvait en d'autres mains que les nôtres. » (La Clef de la Théosophie – H.P. Blavatsky – p.230)

« Appliquée à la vie morale de l'homme, c'est la loi de causalité éthique, de justice, de récompense et de châtiment, la cause des naissances et des renaissances, mais également le moyen de se libérer de l'incarnation. Considérée d'un autre point de vue, c'est simplement les effets découlant des causes, action et réaction, l'exact résultat de chaque pensée et de chaque action. C'est l'acte et le résultat de l'acte, car le sens littéral du mot est action. » (Océan de Théosophie – W.Q. Judge – p.93)

« L'essentiel est de détruire la source la plus fertile de tout crime et de toute immoralité : la croyance que les hommes peuvent échapper aux conséquences de leurs propres actions. Faites-leur comprendre une bonne fois la vérité des lois de karma et de ré-incarnation, les plus grandes d'entre toutes les lois, et ils réaliseront en eux-mêmes la vraie dignité de la nature humaine, et ils se détourneront du mal en l'évitant comme ils fuiraient un danger physique. » (La Clef de la Théosophie – H.P. Blavatsky – pp.260-1)

Comment soulager la charge collective de karma ?

« [En réfléchissant aux idées suivantes :] Le devoir est ce qui est dû à l'humanité — à nos semblables, nos voisins, notre famille — et c'est surtout ce que nous devons à tous ceux qui sont plus pauvres et plus démunis que nous. Si nous ne nous acquittons pas de cette dette de notre vivant, notre prochaine incarnation nous trouvera en état d'insolvabilité spirituelle et de faillite morale. La Théosophie est la quintessence du devoir … la pleine reconnaissance pour tous, sans distinction de race, de couleur, de position sociale ou de naissance, de l'égalité de tous les droits et privilèges… la même justice, la même bonté, la même considération ou la même miséricorde que celle dont on souhaiterait bénéficier soi-même… Amenons les hommes à sentir et à reconnaître au fond de leur cœur ce qu'est leur devoir véritable et réel envers tous, et tous les vieux abus de pouvoir, toutes les lois iniques en vigueur dans la nation et basées sur l'égoïsme humain, social ou politique, disparaîtront du même coup. »(La Clef de la Théosophie – H.P. Blavatsky – pp.244-5)

 

Pour en savoir plus

« Karma » (Article de W.Q. Judge, Cahier Théosophique n° 157)

(Article important pour bien comprendre la Loi de karma et comprendre qu’elle n’a jamais essayé de détruire le libre arbitre de chacun)

« Les Aphorismes sur Karma » (Article de W.Q. Judge, C.T. 157)

(Aphorismes communiqués à W.Q. Judge par des Instructeurs, pour notre pleine réflexion sur tous les aspects de la Loi de karma)

Haut de page