Grands thèmes da la Théosophie
 
Helena Pétrovna Blatvasky et son oeuvre
 
La Théosophie
 
Qu'est-ce que l'Ame ?
 
Karma
 
La réincarnation et le souvenir des vies passées
 
La mort et l'expérience posthume de la conscience
 
Vie intérieure (de la prière à la méditation)
 
Perspectives pratiques de l'enseignement Théosophique
 
Le Mouvement Théosophique et la Loge Unie des Théosophes dans le monde
 
Liste des Loges Unies et des Groupes d'étude dans le monde
 
 
sitelutdouala-2a012006.gif sitelutdouala-2a012005.gif
Le Blog
(conférences...)
Télécharger
sitelutdouala-2a012004.gif
Accueil
sitelutdouala-2a012003.gif
Recherche, Index, Nouveau
Médiathèque
sitelutdouala-2a012002.gif
@ Etude par correspondance
sitelutdouala-2a012001.gif naturedouala3.jpg

Le Mouvement Théosophique et la

Loge Unie des Théosophes

« Le premier but du Mouvement Théosophique est la formation d’un noyau d’une Fraternité Universelle. C’est un objectif pratique et en même temps un fait »  Article « Ce dont notre société a le plus besoin » – W.Q. Judge

Le Mouvement Théosophique – Historique et but

La Loge Unie des Théosophes

Déclaration de la Loge Unie des Théosophes

Liste des Loges Unies des Théosophes et Centres d’étude

Pour en savoir plus

Le Mouvement Théosophique – Historique et but

Mme Blavatsky a affirmé l'existence, au cours de l'Histoire, d'un mouvement coordonné d'efforts, de la part des Maîtres spirituels de l'humanité, en vue de sauvegarder sans cesse les plus hautes valeurs humaines, de stimuler l'éveil de la pensée libre, généreuse et créatrice, et d'apporter une connaissance initiatique indispensable pour favoriser l'émancipation spirituelle de chacun et de tous.

L'intention des fondateurs de la Theosophical Society, en 1875, était assurément de créer, un outil efficace au service de ce grand mouvement théosophique de tous les temps. D'où les trois Buts de cette Société :

·        Former le noyau d'une Fraternité universelle de l'humanité, sans aucune distinction de race, de couleur ou de croyance.

·        Encourager l'étude comparée des religions, sciences et philosophies.

·         Étudier les aspects possibles des mystères cachés de la Nature, et spécialement les pouvoirs psychiques et spirituels latents dans l'homme.

Sur le second But, un effort considérable a été mené (préfigurant l'œuvre ultérieure de l'UNESCO) pour faire découvrir à l'Orient et à l'Occident leurs richesses culturelles respectives.

Sur le troisième But, l'essentiel a été fourni par H.P. Blavatsky qui a jeté les bases d'une psychologie transpersonnelle avant la lettre, permettant d'expliquer notamment :

·        le pourquoi et le comment des phénomènes spirites, et psychiques en général, en les distinguant des authentiques expériences spirituelles,

·         le scénario réel du mourir, avec des précisions qui éclairent les récits modernes des rescapés de la mort,

·         l'expérience posthume de la conscience, en donnant un sens nouveau à la mort, dans la perspective logique de la réincarnation.

Quant au premier But, qui s'attaquait aux plus formidables barrières qui divisent les hommes (nationalités, castes, religions…), des résultats remarquables ont été obtenus sous l'impulsion des fondateurs. Malheureusement, les dissensions qui ont finalement éclaté entre membres influents ont fait que ce mouvement, très fort au XIXe siècle et appelé à un grand avenir, a perdu une bonne part de son dynamisme après le décès de la grande pionnière.

Cependant, les idées nouvelles et généreuses qu'elle avait jetées à profusion dans le monde ont touché une foule de grands noms dans tous les domaines - scientifique (par exemple : W. Crookes, Edison, Flammarion), littéraire (G. Russell, Yeats, D.H. Lawrence, J. Joyce, T.S. Eliot, H. Miller, K. Gibran, etc.), ou artistique (comme Mondrian, Kandinsky, Scriabine). Des spécialistes comme D.T. Suzuki et E. Burnouf lui ont rendu hommage pour son effort en faveur du bouddhisme authentique, tandis que M.K. Gandhi reconnaissait à son biographe, Fischer  : « La Théosophie est la fraternité des hommes [...]. C'est l'hindouisme dans ce qu'il a de meilleur ». Éloge rendu à l'universalité de la parole blavatskienne.

Après des années d'éclipse relative, l'action entreprise par Mme Blavatsky donne des signes évidents de réveil, et la place historique de celle-ci a été reconnue dans sa Russie natale à la fin du XXe siècle.

Même si le mouvement du New Age a puisé dans la Théosophie blavatskienne une partie importante de son inspiration, et repris à son compte nombre de ses idées essentielles, il s'en faut de beaucoup qu'il puisse être considéré comme la résurgence du mouvement théosophique, où la distinction entre le psychique et le spirituel demeure un point cardinal.

Parmi les efforts qui ont contribué à ce réveil, se place l'œuvre pionnière de la United Lodge of Theosophists (en français : Loge Unie des Théosophes) fondée en 1909 aux Etats Unis.

Par sa Déclaration, cette association affirme sa fidélité à la Théosophie et aux lignes directrices originales du mouvement théosophique.

Haut de page

La Loge Unie des Théosophes

Son nom

Loge :             Centre ouvert de rencontre et de travail (sans référence à une organisation secrète). Les activités sont publiques, avec entrée libre et gratuite.

Unie : Invitant à œuvrer dans un esprit d'union : sans distinction de race, sexe, croyance, etc.

Des Théosophes :    Recevant l'ensemble des personnes intéressées par la Théosophie présentée par H.P. Blavatsky et son principal collaborateur William Quan Judge.

Sa création

Au début du 20e siècle, les organisations théosophiques déchirées par des dissensions internes perdaient le sens de leur mission. S'imposait alors l'urgence d'un « retour à Blavatsky » et aux lignes de travail conformes à ses vœux. Créée en 1909, à Los Angeles, par Robert Crosbie, un vétéran de la Theosophical Society, la Loge Unie des Théosophes est un produit de cette nécessaire réaction. Indépendante de toutes organisations, elle reste fidèle aux principes qui avaient animé la Société initiale fondée par Mme Blavatsky et demeure en rapports fraternels avec les autres associations ouvertement rattachées au mouvement initial.

Son but

Mettre à la portée de tous, sans aucune condition d'admission, les grandes idées qui sous-tendent toute l'œuvre blavatskienne, et favoriser leur compréhension dans le sens d'une application pratique à la conduite de la vie et d'une réalisation plus vraie de la Fraternité universelle.

Ses méthodes de travail

L'objectif visé n'étant pas l’acquisition d’un savoir ou d’une érudition personnelle mais la découverte des grandes Vérités Éternelles (sur l’homme et l’univers) et le vrai sens de la vie.

Elle invite chaque participant à mener lui-même sa recherche, et à profiter des réunions d'étude pour élargir ses points de vue, enrichir ses connaissances et contribuer aussi à l'échange des questions et réponses, pour le bénéfice de tous.

Le libre accès à toutes les activités, et leur complète gratuité, sont considérés comme des conditions essentielles à cette découverte par les individus de toutes conditions. Chaque Loge est soutenue par des contributions volontaires de ses membres et sympathisants, en temps, argent et travail.

Haut de page

Activités proposées

Toutes les activités des Loges Unies des Théosophes et les Groupes d’Étude associés, sont publiques, libres et gratuites. Dans la pratique, il est proposé (selon un programme propre à chaque Loge) tout ou partie des activités suivantes :

·        Conférences

·         Séminaires

·         Réunions d’étude de la Théosophie

·         L'École de Théosophie pour enfants et adolescents

·        Permanence – Bibliothèque – Achat (livres, articles, produits audio)

·         Cycle d'Étude de la Théosophie par correspondance. 

 

Pour en savoir plus

« Le Mouvement Théosophique moderne » (Article, C.T. n° 18)

(Cet article résume l’histoire du Mouvement Théosophique et ses buts)

« À tous les Théosophes d’esprit impartial » (C.T. n° 131)

(Article de Robert Crosbie. La démarche de Robert Crosbie est basée sur l’idéal du premier but du Mouvement Théosophique qui est de former le noyau d’une fraternité Universelle sans aucune distinction de race, de condition, de sexe ou d’affiliation à une organisation. La Loge Unie des Théosophes entend préserver cet idéal et l’héritage laissé par les Grands Fondateurs du mouvement.)

Haut de page

Déclaration de la Loge Unie des Théosophes

Cette Loge professe un dévouement indépendant à la Cause de la Théosophie, sans s'attacher à aucune organisation théosophique. Elle reste fidèle aux Grands Fondateurs du Mouvement Théosophique, mais elle ne s'occupe pas des dissensions ou des divergences d'opinion individuelle.

Le travail qui lui incombe et le but qu'elle poursuit sont trop absorbants et trop élevés pour lui laisser le temps ou le désir de prendre part à d'autres activités. Ce travail et ce but consistent à propager les Principes Fondamentaux de la Philosophie de la Théosophie, et à donner l'exemple de la mise en pratique de ces Principes, par une réalisation plus vraie du SOI, par une conviction plus profonde de la Fraternité Universelle.

Elle déclare que la Base d'Union inattaquable de tous les Théosophes, quel que soit le lieu où ils résident, et quelle que soit leur situation, est « l'identité de but, d'intention et d'enseignement ». C'est pourquoi elle n'a ni Constitution, ni Statuts, ni Chefs, le seul lien entre ses Associés étant cette base. Et elle vise à répandre cette idée parmi les Théosophes, pour progresser vers l'Unité.

Elle considère comme Théosophes tous ceux qui se consacrent au véritable service de l'Humanité, sans distinction de race, de croyance, de sexe, de condition ou d'affiliation à une organisation, et,

Elle accueille dans son Association tous ceux qui sont d'accord avec ses buts déclarés et qui désirent, par l'étude et par tout autre moyen, devenir plus aptes à aider et à instruire les autres.

« Le véritable Théosophe n'appartient à aucun culte,
ni à aucune secte, pourtant il appartient à chacun et à tous. »

___________________________

Voici la formule que signent les personnes désirant devenir Membres associés de la Loge Unie des Théosophes :

« Étant en sympathie avec les buts de cette Loge, tels qu'ils sont exposés dans sa Déclaration, je désire être inscrit comme Membre associé, mais il reste entendu qu'une telle association n'implique aucune autre obligation de ma part que celle que je déterminerai moi-même. »

Haut de page