sitelutdouala-2a034003.gif
Karma
sitelutdouala-2a034001.gif
Accueil

LES APHORISMES SUR KARMA

Article de W.Q. Judge, publié dans la revue The Path, de mars 1893

©  Textes Théosophiques, Paris CT 157

Les aphorismes qui suivent - avec d'autres qui restent inédits - m'ont été communiqués par des Instructeurs (dont H.P. Blavatsky), certains par écrit et d'autres différemment. Il s'agit, à ce qu'on m'a dit, d'extraits de manuscrits qui restent inaccessibles au grand public. Chacun d'eux a été soumis à mon jugement et à ma raison; et de même que ma raison les a approuvés après mûre considération, et sans tenir compte d'aucune autre autorité, c'est ainsi, je l'espère, qu'ils obtiendront l'approbation de mes compagnons de travail à l'intention desquels ils sont maintenant publiés. – W.Q. Judge

APHORISMES

1.       Il n'y a pas de karma sans un être pour le créer, ou en ressentir les effets.

2.       Pendant l'opération de karma, qui produit des effets adaptés à leurs causes, l'être qui la subit, et par qu'i elle se manifeste, fait l'expérience de la souffrance ou du plaisir.

3.       Karma est une tendance immuable et infaillible dans l'univers à rétablir l'équilibre; il opère sans relâche.

4.       L'arrêt apparent de ce rétablissement de l'équilibre tient à la nécessité de la correction d'une perturbation apparue en quelque autre point, lieu ou foyer, que seul peut percevoir le yogi, le sage, ou le parfait voyant; il n'y a donc pas arrêt mais simplement dissimulation à la vue.

5.       Karma agit sur toutes les choses et tous les êtres, depuis le plus petit atome concevable jusqu'à Brahmâ. Comme il opère dans les trois mondes - celui des hommes, des dieux et des êtres élémentaux - aucun point de l'univers manifesté n'est soustrait à son empire.

6.      Karma n'est pas soumis au temps ; en conséquence, celui qui connaît ce qu'est la division ultime du temps dans cet univers connaît karma.

7.       Pour tous les autres hommes, karma est inconnu et inconnaissable dans sa nature essentielle.

8.       Cependant, son action peut être connue par un calcul passant de la cause à l'effet ; ce calcul est possible du fait que l'effet ne suit pas la cause mais y est intimement contenu.

9.      Le karma de notre terre est formé par l'ensemble combiné des actes et pensées de la totalité des êtres, de tout degré, qui ont été impliqués dans le précédent manvantara, ou courant évolutif, dont le nôtre procède.

Haut de page

10.    Vu que cet ensemble d'êtres comprend des Seigneurs de Puissance et des saints, aussi bien que des hommes faibles et méchants, la durée de la période terrestre est plus longue que celle de n'importe laquelle des entités ou races de ce globe.

11.    Étant donné que le karma de cette terre et de ses races a commencé dans un passé trop reculé pour être accessible au mental humain, il est inutile et futile d'en chercher l'origine.

12.    Il faut laisser les causes karmiques précédemment mises en mouvement suivre leur cours jusqu'à épuisement; mais cela n'autorise personne à refuser son aide à ses semblables et à tout être vivant.

13.    Les effets karmiques peuvent être neutralisés ou atténués par les pensées et actions de l'individu, ou d'une autre personne ; dans ce cas, les effets qui se manifestent résultent de la combinaison et de l'interaction de la totalité des causes intervenant pour produire les effets.

14.    Dans la vie des mondes, des races, nations et individus, karma ne peut agir à moins de disposer d'un instrument approprié à son action.

15.    Et tant que cet instrument adéquat ne lui est pas offert, ce karma particulier, lié à cet instrument, reste en suspens.

16.    Pendant qu'un homme subit un certain karma dans l'instrument fourni, la partie non épuisée de son karma ne s'élimine pas par le canal d'autres êtres, ou par d'autres moyens, il reste en réserve pour se manifester plus tard ; et tout le temps écoulé, où aucune opération de ce karma n'est ressentie, n'entraîne pas le moindre affaiblissement à sa puissance, ou changement à sa nature.

17.    Un instrument est approprié à l'opération de karma dans la mesure où il assure un lien et un rapport exacts entre ce karma et le corps, le mental et la nature intellectuelle et psychique acquis par l'Ego pour son usage dans une vie donnée.

18.    Tout instrument employé par un Ego dans une vie quelconque est approprié au karma qui opère par son intermédiaire.

Haut de page

19.    Au cours d'une vie, l'instrument peut subir certaines modifications qui l'adaptent à l'expression d'une nouvelle catégorie de karma ; ceci peut se produire de deux façons :a) par l'intensité de la pensée et le pouvoir d'un voeu ; b) par les changements naturels survenant après l'épuisement complet des causes anciennes.

20.    Corps, mental et âme ayant chacun un pouvoir d'action indépendante, il peut se produire sur l'un de ces plans, indépendamment des autres, un épuisement de certaines causes karmiques dont l'origine dans le temps est plus ou moins éloignée de celle d'autres causes qui se manifestent simultanément par des canaux différents.

21.    Karma allie miséricorde et justice, qui ne sont que les pôles opposés d'un seul et même tout. Miséricorde sans justice n'est pas possible dans les opérations de karma. Ce que l'homme appelle miséricorde et justice est imparfait, trompeur et impur.

22.   On peut considérer trois sortes de karma : a) celui qui opère dans cette vie, par les instruments appropriés ; b) celui qui est en train d'être créé, ou mis en réserve, pour être épuisé dans l'avenir ; c) celui qui provient de la vie ou des vies passées, et n'opère pas encore, étant inhibé par le caractère inadapté de l'instrument employé par l'Ego, ou bien par la force du karma opérant actuellement.

23.    En chaque être, karma utilise trois champs d'opération : a) le corps et les circonstances de la vie ; b) le mental et l'intellect ; c) les plans psychique et astral.

24.    Le karma du passé, comme le karma présent, peuvent isolément ou simultanément, agir à la fois dans les trois champs d'opération karmique ; ou bien, dans un seul de ces champs, épuiser une catégorie particulière de causes différentes de celles qui s'expriment ailleurs en même temps.

25.    La naissance dans un type donné de corps, en vue de récolter les fruits d'un karma quelconque, est due à la prépondérance d'une ligne particulière de tendance karmique.

26.    La prépondérance d'une tendance karmique influence généralement l'incarnation d'un Ego, ou d'une famille donnée d'Ego, durant au moins trois vies, à moins que des mesures de répression, d'élimination ou de réaction en sens contraire ne soient adoptées.

Haut de page

27.    Les mesures prises par un Ego en vue de réprimer une tendance, d'éliminer des défauts et de réagir en créant des causes différentes, ont pour effet de modifier la puissance de la tendance karmique et d'abréger son influence, selon l'énergie ou la faiblesse des efforts déployés pour réaliser les mesures adoptées.

28.    Aucun homme, à moins d'être un sage ou un véritable voyant, ne peut juger le karma d'un autre. Ainsi, bien que chacun reçoive tout ce qui lui est dû, les apparences peuvent tromper, et le fait de naître dans la pauvreté, ou d'avoir à subir de dures épreuves, n'indique pas toujours une punition pour un mauvais karma, car il arrive continuellement que des Ego s'incarnent dans des milieux sans fortune où ils sont amenés à éprouver difficultés et épreuves qui visent à la discipline de l'Ego, et se soldent par un gain de courage, grandeur d'âme et sympathie.

29.    Le karma racial influence chaque individu d'une race en vertu d'une loi de répartition sur l'ensemble. Le karma national opère sur les membres d'une nation par la même loi avec des effets plus concentrés. Le karma familial n'exerce son influence que dans une nation où les familles sont restées pures et distinctes ; par contre, dans une nation où les familles se mêlent, ainsi qu'il se produit toujours en kali yuga, le karma familial est généralement réparti sur la nation. Cependant, même en de telles périodes, certaines familles gardent leur identité pendant longtemps ; dans ce cas, ses membres ressentent la puissance du karma familial. Le mot "famille" peut ici inclure plusieurs petites familles.

30.    Karma opère pour produire les cataclysmes de la nature par un enchaînement causal passant par les plans mental et astral de l'être. On peut relier l'apparition d'un cataclysme à une cause physique immédiate, telle que feu intérieur ou perturbation atmosphérique, mais l'origine effective s'en trouve dans la perturbation que crée le pouvoir dynamique de la pensée humaine.

31.    Les Ego qui n'ont pas de liens karmiques avec la partie du globe où un cataclysme va se produire sont éloignés de son champ d'action de deux manières : a) par une répulsion ressentie dans leur nature intérieure ; b) par un appel et un avertissement émanant de ceux qui veillent sur le progrès du monde.

Haut de page


 

naturedouala3.jpg